Sichuan ( ouest de la Chine )

Publié le par marie

salut ! voila un bref resumé de ma semaine dans le Sichuan ( ouest de la chine, a coté du tibet ).

 

Samedi 1er octobre

Une journée crevante mais magique. Ce matin nous nous sommes levés a 5h pour partir a 6h30 ( mais réellement partis a 7h). Nous sommes arrivés en retard a l'aéroport, en plus nous avons traîné a la douane car il y avait énormément de monde en raison des vacances pour la fête nationale chinoise. Il y avait 1h35 de vol pour faire Wuhan-Chengdu. Nous avons eu droit a un petit dej : morceau de pain rond, café thé ou jus, tomates cerise et noisettes ( ou cacahuètes, je n'ai pas su vraiment reconnaître ?) avec un drôle de fruit jaune. Ensuite nous avons eu droit au concert de gamins qui, entourés par les hôtesses, se sont mis a chanter ( plus ou moins bien ! ) des chants au micro. Nous sommes arrivés a Chengdu a 10h. Pour retirer les valises c'est folklorique ! tout d'abord ils n'indiquent pas sur quel tapis elles vont arriver, 10 minutes plus tard c'est indiqué tapis 1 en même temps que 3 autres vols, et finalement elles arrivent tapis 2 sans aucune indication ! Quel bordel ! Nous avons rencontré notre guide et notre chauffeur très sympas. La guide parle anglais. Nous avons pris la route direction le parc des pandas de Chengdu. C'est en fait un parc immense qui a été créé pour la sauvegarde des pandas, ils s'occupent de leur procréation, de la survie des nouveaux nés mais la reproduction en captivité est très dure. En plus les pandas ne savent pas comment s'occuper de leurs petits, ainsi nous avons pu voir dans un petit film que la mère jouait avec son nouveau né ( de la taille d'une main, sans poils, des points noirs a la place des yeux) avec sa grosse patte.

 

 

On a donc vu des pandas géants ( noirs et blancs ) et des pandas rouges ( sorte de ratons laveurs mais en roux).

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pandas géants mangent du bambou et on dirait des hommes quand ils mangent ! ils se tiennent assis sur leurs fesses, tiennent le bambou avec leurs 2 pattes de devant. Assez marrant

 

 

 

 

 

Nous sommes ensuite allés dans les vielles rues de Chengdu où les maisons de style chinois sont restaurées.

 

 

 

le soir nous sommes allés voir l'opéra de Chengdu. C'était dans une grande cour abritée par un toit. Il y avait des dizaines de rangs de chaises en bambou. Avec devant ces chaises des petites tables avec des tasses de thé. Avant le début de l'opéra des hommes proposent de faire des massages ! Pendant l'opéra nous avons vu un gars qui se faisait nettoyer les oreilles !

 

 

 

 

L'opéra c'était magnifique !

 

il y a tout d'abord eu des musiciens de musique chinoise, ils étaient en costume traditionnel.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a eu une chanteuse d'opéra avec d'autres chanteurs qui dansaient et faisaient de la comédie, toujours en costumes et maquillages somptueux.

 

 

 

 

 

 

 

Un homme est venu ensuite jouer d'un instrument de musique chinois,il jouait divinement bien ! en plus il vivait sa musique, c?était magique.

 

 

 

 

 

 

 

On a eu droit a des marionnettistes qui avaient des marionnettes habillées comme a l'époque, ils les tenaient au dessus de leurs têtes et les faisaient bouger, agir de façon incroyable.

 

 

On a eu droit aussi a des changeurs de visages. C'était des danseurs avec des masques qui changeaient de masque ( tous plus beaux les uns que les autres ) et on n'y voyait que du feu ! Extraordinaire !

 

 

 

 

 

 

 

On a eu aussi un gars qui faisait des ombres chinoises. C'était un ravissement pour les yeux, il savait imiter une multitude d'animaux ( en mouvement ) et les transitions se faisaient avec grâce. On a eu le chat qui se lèche, le cheval qui galope: génial

 

 

Puis on a eu une petite comédie en chinois mais on comprenait en gros le sens grâce aux mimiques de l'acteur. C'était amusant. Bref j'ai adoré et si j'ai la chance de revenir ici un jour je reviendrai voir cet opéra.

 

Dimanche 2 octobre

Nous sommes partis a 8h. nous avons eu un très gros embouteillage en sortant de Chengdu. car beaucoup de chinois partent en vacances a cette période ( nombreux cars de touristes ).

Nous avons pris la route dans la montagne car le Sichuan est une région très montagneuse. Nous avons fait une pause vers 11h45 pour aller aux toilettes. Les toilettes ?.toute une histoire ! tu as un coté pour les femmes et un pour les hommes. Du coté des femmes les toilettes sont séparés par un mur ( maximum 1,10 m de hauteur ). Ils n?ont pas de porte, juste un petit renfoncement histoire de se cacher tant bien que mal pendant qu'on est accroupies au dessus d'une petit rigole commune aux 5 toilettes. Malheur a celle qui est en aval !

Tout au long de la route il y avait très peu de maisons, et nous longions le fleuve Ming sur lequel on voyait beaucoup de chantiers ( barrages, ponts ). On pouvait voir aussi de très vieilles usines polluantes, rouillés.Brrrrr..

Puis au fil de la route on voyait un peu plus de villages. On était dans le coin de l?ethnie Chang, une minorité chinoise. Ils habitent dans des montagnes isolées et ne sont reliés aux autres montagnes que par des ponts suspendus en bois au dessus des fleuves, c'était pour prévenir du risque d'invasion. Au fur et a mesure on voyait du changement dans les habitations.

 

 

 

 

On a croisé des yacks blancs, c'est très beau. On était dans le coin des tibétains. On a également vu quelques chameaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les maisons étaient en bois avec des fondations en pierre et a coté il y a des sortes de séchoirs a paille et a chaume. On a ensuite traversé des villages magnifiques, d?un style tout a fait différent de ce qu?on avait déjà pu voir. Il faudra que je prenne des photos car je n?arrive pas a les décrire,mais apparemment on y repasse dans 2 jours. Il y avait également un grand mur qui entourait le village, apparemment ça avait été construit par les Chang. Dans ce coin du Sichuan se côtoient 4 peuples : les Hui ( musulmans ), les Chang, les Hans ( chinois majoritaires en chine ) et les Tibétains. Nous avons ensuite roulé dans le noir, ça m?a vaguement rappelé la pirogue en pleine nuit a Madagascar car c?était angoissant ! on était sur la route de montagne dans le brouillard et a part le bus que l?on suivait il n?y avait personne. Aucune lumière. Entourés par les forets de sapin. Il fallait faire attention car quelques fois il y avait des troupeaux de vaches sur la route. Nous sommes maintenant dans la ville de Jui Zhai Gou.

 

Lundi 3 octobre

En 1975 un docteur a demandé au gouvernement sichuanais de protéger l?aire que nous allons visiter sinon il y aurait eu déforestation. Nous sommes a 3000m d?altitude, il fait très froid. Nous avons passé une journée magnifique dans cette réserve.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a vu des lacs turquoises, bleus en plein milieu des montagnes de sapin. C?était vraiment très beau. On a même vu des cascades. Le problème c?est que c?est tellement grand qu?on a besoin de prendre une navette pour aller d?un site a l?autre. En plus comme c?est les vacances chinoises il y avait des milliers de touristes chinois.

 

 

 

 

On avait l?impression d?être dans la queue de Walt Disney quand on attendait une navette de bus ou quand on se promenait dans les sites. En plus les chinois n'ont pas la Mora Mora attitude malgache alors ça bouscule, ça double.

 

 

 

 

 

 

Les paysages étaient vraiment très beaux, dommage qu'on n'ait pas eu la tranquillité pour les voir. Dommage aussi de devoir prendre sans cesse une navette. Dommage également de ne pas pouvoir s'éloigner des sentiers balisés. On a vu le Tiger Lake, c'est un lac tout bleu mais quand on vient l?automne on peut voir le reflet des feuilles jaunes des arbres dans le lac et ça ressemble au pelage du tigre. Nous n?avons pas vu d?animaux car ceux-ci sont réfugiés dans la foret a cause de la foule, dans la foret il y a des pandas. Dans cette réserve il y a 9 villages tibétains, 3 sont au bord de la route dont 1 ouvert au public. Les maisons sont très colorées. Si elles sont très colorées c?est parce que les tibétains de ce village sont riches a cause du tourisme. Les couleurs sont naturelles donc rares et chères. Dans ces villages on voit de grands drapeaux ( rouge décoloré ), c?est le symbole de la prière. Il y a aussi des morceaux de tissus carrés colorés sur lesquels sont écrits des prières. Il y a également des roues que l?on tourne pour la prière, il y a des roues qui se tournent par la main, le vent ou l?eau. Selon les tibétains lorsque le vent souffle c?est qu?ils sont en train de prier et comme le vent souffle tout le temps c?est qu?ils sont toujours en train de prier. Bref cette journée nous a montré une flore magnifique, l?habitat tibétain, et le tourisme a la chinoise.

 

Ce soir nous sommes allés a un spectacle de danses tibétaines. Les musiques n?ont pas du tout le style chinois et les danses ressemblent parfois a des danses indiennes ( avec peaux de bêtes?) c?était très très beau. Dans la salle comme la coutume le veut on avait notre tasse de thé et aussi des morceaux de yack fumé. Nous avons eu en signe de bienvenue tibétain un foulard blanc. Lorsque une chanteuse est venue sur scène, des dizaines de personnes sont venues lui mettre leur foulard blanc autour du cou pendant qu?elle chantait. A un moment donné le présentateur a appelé la salle a monter sur scène pour (essayer ) de danser ces danses tibétaines. C?était vraiment une très bonne soirée.

 

Mardi 4 octobre

Nous sommes partis a 9h. la guide nous a dit que nous risquions de manquer d?oxygène et d?avoir mal a la tête car nous allons monter a plus de 4000m d?altitude.

Il est maintenant 10h et nous sommes a 3500m, il commence a pleuvoir un peu? Nous sommes dans la haute montagne, le vide a notre droite. Si il n?y avait pas ce brouillard épais on verrait un pic enneigé qui est a 5588m. Il est 11h, nous sommes a 3900m. Même a cette altitude dans ce coin pommé il y a un balayeur de rue !

 

 

 

 

 

IL est 17h45 nous venons de redescendre de la montagne que nous avons gravie a pieds. Nous sommes passés de 3200m a 3600. il y avait comme differents plateaux d?eaux délimités par des racines ( ou du calcaire ? ). Au sommet nous avons vu 2 temples tibétains. Sur le second temple on pouvait voir une grande inscription au dessus de l?entrée, et si on se décalait sur la droite ou la gauche on pouvait y lire autre chose. Les eaux étaient très vertes ou jaunes. Mais apparemment derrière le 2eme temple il y avait un lac en plateaux avec un dégradé de 5 couleurs ( du jaune au bleu ). Et bien sur encore énormément de monde.

 

Mercredi 5 octobre

Nous sommes partis vers 7h30 mais avons été réveillés a 5h du mat car les chinois sont très matinaux et étaient assez bruyants ? La paille près des maisons tibétaines sert aux habitants a les mettre dans leur maison l?hiver pour les protéger du froid. Dans les anciennes maisons tibétaines il y a 3 étages : un pour le bétail, le 2eme pour les habitants et le dernier pour le stockage.

 

 

 

 

 

 

 

Il est 14h15 nous venons de reprendre a route après avoir mangé. C?est une route de montagne, en contrebas il y a la rivière. C?est un véritable rodéo ! la route est pleine de trous comme a madagascar. En plus elle n?est pas très large alors c?est un peu la galère quand on croise un bus ou un camion. La guide vent de nous dire que la route est très dangereuse surtout en saison des pluies car il y a de nombreuses chutes de pierres, rassurant? Tout le monde roule a toute vitesse et klaxonne a chaque virage pour prévenir de son arrivée rapide? en plus y?a le ravin a coté ? Nous sommes enfin arrivés au zoo a pandas de Wo Long. C?est vraiment pas top, c?est tout petit et les pandas sont tous seuls dans leur petit périmètre. Nous sommes allés faire un tour dans le village ou nous logions. Il était essentiellement composé de restaurants !sûrement pour les touristes de passage sur cette route.

 

Jeudi 6 octobre

On a pris la route ( toujours dans la montagne ). On s?est vite retrouvés dans les nuages. On ne voyait pas a route a 3m et les voitures que l?on croisait n?allumaient pas leurs feux et avaient seulement leurs warnings ( qu?on voyait très mal), et certains véhicules roulaient même tous feux éteints ! en plus les voitures ne serrent pas leurs virages, la route était défoncée ( elle est faite en plaque de béton qui se sont cassées a cause du gel ). Il y a avait des pierres et des chèvres sur la route, on ne voyait pas ce qu?il y avait dans le vide a cause du brouillard? mieux valait fermer les yeux ? On a franchi notre point culminant ( 4487m) on a d?ailleurs même vu des gars en VTT gravir cette montagne, chapeau ! Cette aprèm nous avons fait une vingtaine de minutes en voiture pour rejoindre notre point de départ de la visite de plusieurs vallées. Sur place nous avons du monter dans un bus et attendre qu?il se remplisse un peu pour partir. Nous avons roulé une trentaine de minutes ( vingtaine de km) avec les commentaires en chinois de la guide du bus. Notre guide traduisait en anglais mais j?étais trop loin pour entendre ? on était dans les montagnes aux arbres multicolores a cause de l?automne, il y avait une petite rivière le long de la route. On voyait aussi de l?eau couler dans les montagnes. On voyait aussi les pics enneigés de montagnes, c?était fascinant de voir a la fois des montagnes aux couleurs de l?automne et des montagnes enneigées dans le même plan. Bon le bus roulait un peu vite alors ce n?était pas super pour admirer le paysage. Nous sommes arrivés au terminus où se trouvaient quelques vendeurs d?objets locaux. On voulait faire un tour dans la foret a coté mais la guide nous a interdit de le faire en prétextant que les montagnards et les yacks sont dangereux, on s?est donc demandé ce qu?on etait venus faire ici ! alors on a décidé de redescendre la montagne a pieds afin de mieux apprécier le paysage. Au bout de 5km j?ai repris avec Val et Clara un bus qui redescendait. Juste avant nous avons goûté des brochettes de mouton et de pomme de terre délicieuses ! par contre y?a fallu se débrouiller pour dire qu »on ne voulait pas de piment dessus ( car ici la cuisine est très très épicée ?dur dur ) Nous sommes montées dans un bus qui s?est arrêté quelques kms plus loin pour que l?on puisse descendre faire un petit tour et prendre des photos. Val, clara et moi avons décidé de rester près du bus et d?acheter quelques brochettes. Le bus allant partir j?ai dit au chauffeur d?attendre un peu le temps que l?on mange nos brochettes ( je pensais que de toute façon il devait attendre les autres touristes pas encore revenus ). J?ai pris un peu mon temps mais je ne savais pas que le bus devait reprendre les touristes un peu plus loin sur a route ! on a donc retardé le bus, oups? On est donc remontées dans le bus, le bus s?est arrêté quelques kms plus loin et nous avons attendu les touristes ?on a discuté avec le chauffeur et la guide du bus, le chauffeur faisait un peu le clown avec nous parce que on ne comprenait pas trop ce qu?il nous racontait alors il s?en amusait. On a aussi discuté en anglais et en chinois avec des shanghaiens. C?était sympa de pouvoir discuter en chinois un petit peu avec les gens. On a repris finalement un autre bus qui passait par là ( notre bus devant rester sur place car il n?avait toujours pas retrouvé ses touristes ). Le bus s?arrêtait de temps en temps pour qu?on puisse prendre des photos. Dans le parc ou nous étions il y avait une rivière, si tu trempes ta main gauche dedans c?est pour la réussite professionnelle, si tu trempes la main droite c?est pour avoir des sous, si c?est les deux mains c?est pour trouver le grand amour? Dans l?aire où nous étions il y a 4 pics enneigés appelés « four ladies ». ils sont dans les 6000m. on appelle ça l?Everest de l?est.

 

Vendredi 7 octobre

Nous venons de nous arrêter dans un village : Wo Ri. Sous la dynastie des Qing c?étaient les leaders locaux qui logeaient là. Dans ce village ( accessible par un pont ) se trouve une grande tour.

 

 

 

 

 

 

 

 

Là on vient de s?arrêter a une pagode blanche. C?est un lieu de prière tibétain et ça sert aussi a mettre les cendres des morts.

 

 

 

 

 

 

Val et moi avons discuté avec des femmes qui étaient là. On a discuté et pris plein de photos avec elles. On leur a d?ailleurs promis de leur envoyer. Elles nous ont donné plein de poires et de pommes pour témoigner de leur sympathie. Elles nous ont aussi invité chez elles quand nous repasserons dans le coin.

 

 

Il est 10h30, on vient de changer de « préfecture », la ville dans laquelle on est est pleine d?échafaudages en bambou car l?état a décidé de repeindre les bâtiments. TOUS les bâtiments de la ville sont concernés. Nous continuons maintenant notre route dans la montagne.

 

Parfois il y a des pierres sur la route et parfois la route est carrément effondrée ! On reprend maintenant la route après avoir mangé.

 

 

 

 

 

 

Dan Ba la ville ou nous sommes a quelques maisons ensevelies sous la terre a cause des éboulements de la montagne. On vient de voir 2 gars sur la route qui ont joint les mains une fois au dessus de la tête, une fois face a visage , une fois au niveau du c?ur puis qui se sont allongés sur le sol , ils font ca en pèlerinage.

 

Là on vient de s?arrêter car au bord de la route il y a un village qui a plus de 1000ans . il s?appelle Diao Lou. Il y a des tours de guet qui servaient a repérer les ennemis et a les tuer. Il n?y a pas de pont a proximité pour y accéder , mais de toute façon ces villageois restent dans leurs montagnes. Oups je rectifie, il y a un petit pont suspendu en bois pas trop loin.

les maisons autour de nous dans les montagnes ressemblent un peu a des châteaux forts. C?est bien intégré dans le paysage grâce a leurs murs de pierre. C?est une atmosphère très apaisante. On vient de voir une petite chute d?eau dans les pierres qui s?appelle « cat jump galet » On vient de passer sur une route ou des hommes sont en train de dégager des pierres qui apparemment viennent juste de tomber ! ça fait peur ? Nous sommes arrêtés pour prendre en photo un village style moyen age. Sur la route il y a un trou énorme et profond causé par l?érosion de la rivière juste a coté. Nous sommes toujours dans le conté de Dan Ba , a 2750m d?altitude. A cause de la forte pluie d?hier il y a des éboulements partout. Je viens de prendre la photo de la montagne d?or des tibétains ( montagne enneigée).

 

Il est maintenant 16h, nous sommes a 3750m. On s'est ensuite arrêtés a Ba Mei, un petit village. La guide et le chauffeur nous ont laissé visiter ( seuls ) le village.

 

On y a vu une maison magnifique, les habitants nous ont fait signe et nous ont invité a rentrer chez eux. Au rez de chaussée c?est des boxes pour mettre les animaux . a l?étage on est rentrés dans la pièce de gauche qui sert de salon, elle était magnifique ! les murs étaient peints de couleurs vives, les fauteuils "a la marocaine " étaient de couleurs vives aussi.

 

 

 

 

Ils nous ont apporté tu thé, une assiette avec des morceaux de beurre de yack qui sentait le gruyère, et un grand saladier d?un mélange farineux mauve. Ils nous ont ensuite dit de manger. Pendant un instant je me suis crue dans les bronzés font du ski !! le problème est que nous ne savions pas quoi faire avec tout ça ! notre hote nous a montré comment faire : on boit un peu de thé ( qui est dans un bol ) afin de n?en laisser que a moitié, on y met un morceau de beurre, on ajoute ensuite pas mal de farine ( apparemment farine d?orge ), et on ajoute un peu de sucre. Ensuite on mélange le tout avec les doigts pour former une boule. Ensuite on peut manger. Ca avait un vague goût de pâte a gâteau pas cuite, en tous cas c?était bien lourd sur l?estomac ! Le monsieur est fermier, lui et sa femme ont deux fils. C?était vraiment des gens très accueillants.

 

Nous avons ensuite continué notre visite de Ba Mei. Il y avait une grande pagode et plein de moulins a prière que des femmes en costume traditionnel tournaient. Apparemment c?était le jour des prières. Une partie des jeunes garçons avait les cheveux longs, ils ressemblaient un peu a des indiens d?amérique.

On a même vu des gars a longs cheveux noirs, sur une moto , avec un chapeau style cow boy en train de mâcher du chewing gum, ça faisait un peu farwest et très décalé de ce qu?on pouvait voir dans le reste du village. Le village de Ba Mei se trouve sur un plateau entouré de montagnes. Il y a le village et toutes les prairies autour sur lesquelles se trouvent des yacks, des chevaux, des chèvres en liberté. le cadre est magnifique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons ensuite repris la route et nous sommes arrivés a Ta Gong une ville entièrement composée de bâtiments a l?architecture tibétaine. Tous les bâtiments sont colorés et plein de motifs. Un régal pour les yeux ! On voyait même des gens a cheval , les chevaux décorés de rubans colorés. A l?entrée de a ville il y a une immense pagode en or. Nous sommes arrivés dans notre hôtel qui est en fait composé de chambres toutes simples, les toilettes sont turcs et pour se laver on a 2 bassines et un thermos d?eau chaude. C?est donc très rudimentaire mais très convivial car il y a un salon de thé en bas. Nous sommes allés au resto d?a coté ( on ne pouvait pas aller trop loin car a guide nous a dit de ne pas traîner dans les rues le soir car c?est dangereux, cette ville étant réputée pour être habitée par des tibétains grossiers et turbulents, les tibétains du Tibet ne veulent même pas s?y rendre selon la guide ). Dans le resto il y avait plein de jeunes en costume bouddhiste ( jupe bordeau et drap bordeau sur les épaules), avec des baskets, un chapeau style cow-boy ou un bonnet quelques fois. La guide nous a dit que ce sont des étudiants a l?école bouddhiste qui profite de leur jour de vacances pour sortir au resto. On les a ensuite retrouvés au salon de thé ou nous prenions un café avec les 4 autres français qui nous ont accompagné. Un de ces étudiants est venu nous parler et a récupéré l?adresse de Patrick et la notre pour nous écrire. Il s?appelle Yang Zi Ba , un truc comme ça. Il doit faire 5 années d?étude et il lui en reste 2 ou 3 a faire ( j?ai pas tout compris ). Il compte ensuite aller en inde dans une école bouddhiste et y apprendre par la même occasion l?anglais puis il aimerait bien aller en France. Il était vraiment sympa. J?ai ensuite discuté avec notre chauffeur qui était complètement bourré ! heureusement qu?il ne boit que le soir. Curieusement quand il est bourré il parle quelques mots d?anglais ! Franchement c?était une excellente soirée.

 

Samedi 8 octobre

Lavage aux lingettes ce matin. Petit dej tibétain : yaourt au lait de yack, riz a l?eau, ?uf, tofu, viande de yack, et san ba ( mais je n?en ai pas pris, hier ça m?a suffit car j?ai été malade après ).

 

Nous sommes allés voir le monastère de Ta Gong avec un temple dedans. C?est très beau. A l?intérieur, murs , plafonds et colonnes sont peints de couleurs vives avec des décorations. Dans la salle du temple il y a de grands bouddhas. Dans une salle il y a 2 reproductions des petits bouddhas en or offerts par la princesse Wen Cheng.

 

 

 

 

Derrière le temple il y a un cimetière ou sont enterrés les bouddhas vivants ( maintenant morts ;) ), ils ont chacun une pagode. Mais ce n?est pas entretenu car ils considèrent que le temple est plus important que le cimetière pour prier. Mais s?il n?y avait pas eu ce temple ils auraient entretenus ce lieu pour y prier.

 

 

 

 

 

A l?entrée du monastère sur la droite on peut voir le moulin a prières.

 

Nous sommes ensuite allés voir la pagode d?or qui est juste coté et qui sert aussi de lieu de prière. Cette pagode est entourée de moulins a prières. Cette pagode a été construite en 1999 et ouverte au public en 2001. il a fallu 10 millions de yuans pour la construire ( si j?ai bien compris ?). A coté il y avait des tentes blanches et plein de chevaux avec leurs cavaliers.

D?un autre coté il y a la montagne avec plein de drapeaux tibétains pour la prière, c?est une montagne sacrée. D?un autre coté il y a des yacks dans les champs. Nous sommes allés nous promener sur la route et il y avait une maison en construction. Son propriétaire et les ouvriers nous ont invité a y jeter un coup d??il. Tout était encore en construction a l?intérieur mais on pouvait déjà voir les sculptures dans les boiseries et les peintures vives.

J?ai même pu monter sur le toit et avoir une vue panoramique sur le paysage environnant ( pagode, montagne sacrée, yacks, prairies ?)

Les maisons de style tibétain sont magnifiques, les portes et les fenêtres sont peintes et sculptées. Les hommes d?ici ont quelques fois le costume traditionnel c'est-à-dire manches 2 fois plus longues que les bras , peut être pour se protéger du froid ?hiver ?

Il est maintenant 16h, nous avons pris la route et il neige ! on continue le rodéo au milieu des trous de la chaussée. Nous sommes toujours dans la montagne, tout est blanc autour de nous. Les voitures continuent a rouler sans phares ! Nous sommes finalement arrivés a Kangding (2500m) sous la pluie. Nous avons fait un petit tour en ville, en gros une longue rue commerçante coupée en 2 dans sa longueur par une rivière. La ville a l?air très sympa, ce n?est pas une grosse ville comme Wuhan ou Chengdu. La ville a l?air assez moderne au niveau des magasins. On croise des moines bouddhistes de temps en temps, des jeunes bien habillés?. Bref de tout. On n?est plus du tout a la campagne ici et ça se voit.

 

Dimanche 9 octobre

Pas grand-chose a raconter. On a fait de la route toute la journée pour rejoindre l?aéroport de Chengdu. On a quand même vu 3 accidents sur la route ce matin dont un mortel je pense ? assez dangereux les routes la bas ? Nous avons vu la plus haute riviere dans les montagnes, là ou sont passés les chinois pendant la longue marche.

Publié dans mariesansfrontiere

Commenter cet article